Humeurs

Tu ne dois rien à personne d’autre qu’à toi-même

Et tu t’en dois beaucoup. Tu te dois d’être la personne que tu es aujourd’hui. D’avoir franchi tous les obstacles qui se sont mis sur ton chemin. Tu es la seule personne qui connaît ton parcours, qui peut comprendre toutes les embûches ou mêmes tous les trous noirs que tu as du affronter. Tu te dois de te faire respecter et de te respecter toi-même. Toutes ces épreuves ont fait de toi une personne forte, qui n’a pas à s’excusé d’être là. Tu te dois aussi de vivre ta vie à ton plein potentiel, et de faire ce qui te rend bien. Malheureusement, on ne peut pas s’attendre de tout le monde d’avoir progressé autant. Certaines personnes feront une introspection d’eux-mêmes lorsqu’il sera trop tard. Parfois, tu n’auras pas le choix de t’éloigner des personnes que tu aimes le plus, parce que celles-ci sont nocives pour toi et tentent de te ramener vers le trou noir duquel tu t’es acharné à t’échapper. Et combattre ça, tu te le dois. Et ça fait mal.

Je te dois la vie? Wow! Quel cadeau! De toute façon, cette vie, je ne la dois qu’à moi seule. Par contre, j’admets que sans toi, je ne serais pas aussi forte. Parce que la force que j’ai aujourd’hui, je la tiens principalement de ma souffrance. Peut-être que tu aurais eu besoin de comprendre cela. Je ne peux plus continuer de souffrir ton venin. Si un jour, un jour que je n’espère tristement plus, tu réalises tes erreurs et deviens le pilier que tu aurais toujours dû être, nous recréerons peut-être des liens. Mais pour l’instant, je n’ai pas le choix d’avancer.

Je me le dois.

Laisser un commentaire