Bookworm

Une série d’horreur et plusieurs auteurs : Cobayes et Les contes interdits

Ces dernières années, deux séries d’horreur publiées par les éditions De Mortagne et AdA ont particulièrement attirées mon attention. Ces deux séries, bien qu’intéressantes par leurs histoires, possèdent un concept que je trouve encore plus génial! Dans les deux cas, il s’agit de séries de plusieurs tomes, chacun écrit par un auteur différent.

La première, Cobayes, est une série de sept romans d’horreurs et chacun de ces romans raconte l’histoire d’un individu suite à des essais cliniques. Il y a donc sept auteurs qui écrivent tous l’histoire de leur personnage à partir du même évènement que les sept personnages ont vécu et les font évoluer dans le même univers, s’entrecroiser, etc. Je trouve que le concept d’avoir plusieurs auteurs pour écrire chacun une partie de la série est excessivement original et intéressant, d’autant plus que ces histoires sont liées les unes aux autres. En plus de cela, le concept de Cobaye est doublement intéressant, car les romans peuvent se lire dans n’importe quel ordre. N’ayant pas une chronologie linéaire, on peut commencer par Benoit ou Olivier par exemple (le titre des tomes représente le nom du personnage qui y sera développé) et lire les sept dans l’ordre de notre choix.

La deuxième, Les contes interdits, possède également sept romans, bien qu’un ait été retiré pour un temps indéterminé et chacun de ces tomes sont une réécriture d’un conte. Évidemment, il s’agit d’une version horreur et gore, donc aucunement conseillée aux enfants. Comme pour Cobaye, il s’agit d’un auteur différent par livre, par exemple Blanche-Neige, le petit chaperon rouge, etc. Cependant, les personnages sont moins liés les uns aux autres et les histoires sont distinctes. Toutefois, la thématique reste la même et l’idée que chaque auteur contribue à une série est toujours présente.

Je trouve que ce concept est tout simplement génial. Cela diversifie toutes les histoires, puisque le style change à chaque roman. Il y a donc une correspondance entre tous les livres, mais le lecteur n’a pas le temps de se blaser d’un style ou d’une histoire étalée sur plusieurs romans et tous les livres seront pour lui comme une bouffée d’air frais. Comme vous avez pu le voir, j’adore ce concept et j’espère vivement voir plus de projets semblables dans les prochaines années!

Laisser un commentaire