Humeurs & Cie

Mettre fin au cycle de la haine

Comme l’année 2018 vient de commencer, je désire partager une réalisation que j’ai fais il n’y a pas si longtemps, afin d’améliorer votre année à vous aussi. Et si je vous disais que pour être plus heureux, vous devez mettre fin au cycle de la haine?

Tous mes proches pourront vous le dire, j’ai toujours été excellente pour détester quelqu’un qui m’a blessée. Mon fort caractère y est certainement pour quelque chose, me rendant peu conciliante, exception faite de mon incapacité à refuser des excuses. Un cycle de haine, c’est quelque chose qui se crée entre deux personnes. Une situation blesse l’une des deux, qui à son tour blessera l’autre et ainsi de suite. À ce moment, il est bien rare que l’un des deux parties admettra ses torts et la situation est maintenant un cul de sac.

Vous vous retrouvez donc à détester quelqu’un, peu importe qui a commencé le conflit en premier. Au début, ça peut aller. La haine est une émotion forte qui peut se conserver pendant un moment, mais si vous en êtes rendu là, c’est qu’à un certain moment vous avez au moins apprécié cette personne. Et puis, le temps passe. Et à chaque fois qu’un sujet lié à cette personne est soulevé, vous vous sentez mal à l’aise ou en colère et vous réalisez enfin que cela vous épuise. Parce que oui, détester quelqu’un c’est quelque chose qui consomme beaucoup d’énergie et au final, c’est à vous que le fait d’alimenter cette émotion est le plus dommageable.

Dès que cette prise de conscience est faite quant à cette émotion négative pouvant être nuisible d’une quelconque façon, vous devez agir. Vous pouvez tendre la main à la personne qui vous a fait du mal, que ce soit vous le premier à avoir créé le problème ou non. Donner des excuses ne pourra jamais résulter en quelque chose de pire que ce qu’est déjà la situation. Soit la personne accepte vos excuses et, sans reprendre la relation où vous étiez (sauf dans de rares cas), vous pouvez redémarrer sur de meilleures bases, soit elle les refuse. Dans les deux cas, vous vous sentirez plus en paix avec vous-mêmes.

Dans l’autre sens, si quelqu’un avec qui vous aviez un conflit vous offre des excuses, ne les refusez pas (c’est tellement de bonne foi que moi j’en suis incapable). Encore une fois, vous n’êtes pas obligés de redevenir très proches, mais vous pouvez laisser une chance à cette personne. Je vous garantis que vous vous sentirez mieux et c’est ça le plus important.

Tout cela est une réflexion qui m’a pris du temps à comprendre, mais la haine et la colère ne sont pas des émotions qui vous pousseront dans la vie, qui vous feront avancer ou qui changeront quoi que ce soit. Pourquoi ne pas essayer de faire la paix? Faites les premiers pas cette année, mettez fin au cycle de haine et si tout le monde fesait pareil, il y aurait bien moins de conflits.

Laisser un commentaire